Comment récupérer son véhicule dans une fourrière ?

réserver un Appartement vacances Avignon
Pourquoi réserver un appartement vacances à Avignon ?
septembre 9, 2020

Comment récupérer son véhicule dans une fourrière ?

Toutes les informations pour récupérer un véhicule mis en fourrière

Lorsqu’on se fait enlever son véhicule par une fourrière, il y’a une possibilité de la récupérer. Cet article vous montre comment procéder pour retrouver, récupérer ou porter plainte lors d’une mise en fourrière de votre véhicule. Il ne vous reste plus qu’à prendre votre mal en patience et bien sur votre argent pour vous acquitter des amendes circonstancielles.

La procédure pour récupérer un véhicule mis en fourrière ?

Avant de procéder à la récupération de votre véhicule, il faut d’abord le localiser. Pour cela, l’administration des fourrières a mis en place un système de localisation datée qui permet de retrouver son véhicule parmi d’autres. Il vous suffit de rentrer le numéro d’immatriculation de votre véhicule pour trouver la fourrière dans laquelle, elle a été déposée. Ainsi, vous allez sur le site officiel des fourrières et le tour est joué. Mais, il y a une exception lorsque votre véhicule est en train d’être déplacé. Une fois que vous savez ou se trouve véhicule, il vous suffit de commencer les démarches administratives pour sa sortie. Les documents à présenter pour sortir votre véhicule d’une fourrière sont : une attestation d’assurance, le permis de conduire de l’automobiliste qui va la récupérer et le certificat d’immatriculation du véhicule. Une fois que vous avez réuni les documents administratifs, il ne vous reste plus qu’à payer les frais de récupération de votre véhicule.

Pourquoi les frais de fourrière sont-ils aussi élevés ?

Les frais de fourrière sont fixés par rapport aux villes. Il faut savoir quand matière d’enlèvement de véhicule, la capitale française présente un bilan impressionnant. Les forces de l’ordre et les équipes municipales enlèvent pas moins de deux véhicules par minute. Cela montre la densité en matière de circulation automobile dans la capitale. Les frais de fourrière se règle en fonction de la catégorie du véhicule et de la durée d’immobilisation de celui-ci. Pour les véhicules particuliers, les frais s’élèvent à 179€ avec un supplément de 29€ par jour. Pour les véhicules utilitaires inférieurs à 3.5T, c’est 179€ et 29€ de supplément par jour. Pour une voiturette, c’est 59€ et 29€ de supplément par jour. Pour les motos et autres du même genre, c’est 50€ et 29€ de supplément par jour. Quant aux véhicules de plus de 4.5T, c’est 48.70€ et 3€ de supplément.